Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 06:50
bandeau_bataille_capitole.jpgtoulouse-le-maire-jean-luc-moudenc-app-ump-devance-le-ps.jpg

16 Mars 2008, 22 heures, après 37 années, nous avons perdu Toulouse dernier rempart au socialo-communisme de ce département ! Je suis triste, mais pour moi MILITANT, le combat démocratique continue ...!
Il faut analyser cette défaite régionale et sur le plan national !
Croire et Oser !

A bientôt amis Blogueurs

Jacques Daniel Delaire


Ce matin 17 Mars 2008, 8h30 je ne vous dis plus bonjour, mais salut camarades... ! Il reste à suivre de près pendant les 6 années qui viennent, la gestion de  Pierre Cohen et de ses camarades, et d'en tirer les conclusions avant les prochaines municipales ! Messieurs les électeurs c'est votre choix républicain, mais vérifiez bien votre porte monnaie et vos impôts, ainsi que votre mode de vie dans l'agglomération Toulousaine, cela va décoiffer je vous le promet !
La seule consolation pourrait venir d'un renouvellement des responsables politiques de l'ex majorité présidentielle du département, qui nous conduisent d'échecs en échecs et monopolisent toutes les places électives à tous les échelons !  Il faut faire le ménage après une analyse de la situation. C'est cela aussi la rupture qu'espère bon nombre de militants et d'électeurs ! 
L'union au deuxième tour, avec les équilibristes du MoDem n'aura pas suffit, l'abstentionnisme de notre électorat déçu, nous aura fait perdre !

J D D

UMP31 ENTRE MENSONGE ET SAUVE QUI PEUT  28 /03 /02008

NETTOYER LES ECURIES D4AUGIAS ...!

Une enquête intérieure qui a dut être réalisée entre les membres présents dans le bureau de l'UMP, entre "amis" pour les besoins d'usages ! Merci Michel Espallac pour ce joli numéro d'autosatisfaction, mais nous ne sommes pas dupes ! Notre ami Gold va remettre la désinformation interne en information externe, correcte !http://jeff123.typepad.fr/.a/6a00d83451fa7169e200e5517c36288833-pi







VOICI TOUTES LES LECONS QUE TIRE L'UMP31 DE SA
CUISANTE DEFATE AUX ELECTIONS MUNICIPALES DE
TOULOUSE : " A ENCADRER " !



GOLD31 REPONDRA A CES MEMBRES IRRESPONSABLES
DE L'UMP31 CE WEEK-END,  EN MÊME TEMPS  QU'A
MICHEL BOYON PRESIDENT DU CSA.


VOICI LE COMMUNIQUE DE L'UMP31 ( CI-DESSOUS )
QUI AURAIT PU S'INTITULER :
" JE VOUS APPORTERAI D'AUTRE VICTOIRES "...




27 mars 2008

Ce que ose écrire Michel Espallac :

Enquête d'opinion interne


A la suite de la défaite des municipales, Michel Espallac,
membre élu du comité départemental, a réalisé une enquête
d'opinion auprès de plusieurs centaines d'adhérents et
sympathisants.

Les résultats de cette enquête sont sans appel :
la défaite n'est pas attribuée à un manque
d'implication de la fédération UMP 31.

 

Aux questions suivantes :

La droite et le centre ont perdu les élections municipales
à Toulouse les 9 et 16 Mars, laissant par la même les forces
de gauche imposer une situation de totale hégémonie politique
sur le département de la Haute-Garonne.


Selon vous, quelles sont les raisons objectives de cette défaite ?

Ont répondu 19,40 % des personnes interrogées attribuant la défaite
de la liste de JL Moudenc à :

    - Une nationalisation du scrutin : 24 %
    - Une campagne municipale inefficace et trop "molle" : 18 %
    - Le manque de charisme des candidats n'a pas incité à la
mobilisation : 13 %
    - Un rejet de la liste présentée (trop d’ouverture, fusion avec le
Modem mal   vécue) : 12 %
    - Un renouvellement insuffisant des élus et co-listiers UMP : 6 %
    - Une mise à l’écart de l’UMP durant la campagne : 6 %
    - Un projet pour Toulouse insuffisamment clair ou mal compris : 4 %
    - Une division de la droite locale et une mauvaise mobilisation : 4 %
    - Une part de responsabilité de certaines personnalités : 4 %
    - Un rejet de certaines personnalités durant la campagne : 3 %
    - Une évolution de l’électorat toulousain défavorable à la
droite : 2 %
    - Un manque d’ambition de l’UMP : 2 %
    - Une trop faible implication des personnalités durant la
campagne : 2 %
      _____
    - Total : 100 %

La présente enquête d’opinion a été réalisée les 22, 23 et 24 mars
2008 auprès de cinq cents internautes, adhérents ou sympathisants
de l’UMP 31, tirés au hasard.

 


 

 IL EST GRAND TEMPS VRAIMENT DE DONNER UN
BON  COUP DE BALAIS A CES IMPOSTEURS DE
L'UMP31...

ON RIRAIT DE CETTE DECLARATION SI LES
CIRCONSTANCES N'ETAIENT PAS SI PATHETIQUES
POUR TOULOUSE !

Gold31

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Nouveau jeu à Toulouse : où quand les lèches bottes se transforment en vautours afin de se départager la dépouille de l'UMP 31 qui d'ailleurs n'est pas morte !
Répondre
N
1/ tout d'abord, il faut que le blogmaster nettoie ce blog, en supprimant tous les messages en double2/ Quelques erreurs notées ci-dessus :- mr Cohen peut se présenter où il veut, car il est député , et les élus ne sont pas tenus d'habiter les lieux où ils se présentent- Ramonville a entre 12 à 15000 habitants, Toulouse près de 440000 habitants3/ Le but de Cohen était de gagner les élections et de diriger la mairie.  C'est objectif atteint.Il peut mettre à présent tous ses copains aux postes clés. Et IL n'EST PAS OBLIGE d'APPLIQUER SON PROGRAMME.(avec les conséquences financières que cela amènerait)
Répondre
L
Quel dommage d'avoir perdu le Capitole ! mais pourquoi avoir renié ses valeurs ans la campagne ? avoir bousculé le centre ville 6 mois avant les elections ? ne pas avoir fait évoluer son parti avant de se renier dans l'ouverture ? Les deux responsables de la défaite sont la liste et Douste ! aller, vite au boulot pour une opposition acive !http://pointdevuepolitique.hautetfort.com
Répondre
D
  Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires... Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31 Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires...   Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31 Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires...   Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31 Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires...   Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31 Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires...   Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31 Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires...   Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31 Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires...   Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31 Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires...   Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31  Petite leçon de démocratie de Gold31 à Ségolène RoyalMunicipales : Ségolène Royal se qualifie désormais pour la présidence du PS face à ses adversaires...   Pierre Cohen, le candidat socialiste pour Toulouse aura donc été choisi par les Toulousains pour conduire leur ville durant 6 ans ! Voire 12 !   Elu certes avec 1000 voix d’avance seulement sur le candidat centriste Jean-Luc Moudenc…pour une ville de 300 000 habitants, cela représente à la fois peu, mais en même temps beaucoup,  et  suffisamment en tout cas  pour donner à réfléchir mais un peu tard , à tous ceux que j’appelais avant hier encore à accomplir coûte que coûte leur devoir de citoyen, et qui auront jugé bon de s’abstenir d’aller voter…ou mieux…d’aller à la pêche.   Qu’à cela ne tienne , aujourd’hui les jeux sont faits : Pierre Cohen est désormais « le nouveau Maire de Toulouse pour tous »,  gauche, droite, et centre  confondus ! J’en accepte l’augure, et tiens à ce titre à être parmi les premiers de ses farouches et fidèles opposants, et pas des moindres s’il en fut, à féliciter le nouveau Maire socialiste pour cette victoire que je juge en mon âme et conscience «  méritée  » face à l’incompétence qu’auront affiché les adversaires de notre camp.Car Pierre Cohen, il faut bien l’admettre  a mérité sa victoire, non seulement pour sa capacité à mobiliser ses troupes d’une part, mais aussi pour avoir réussi à discréditer un candidat centriste qui n’avait  quant-à lui que « des bons bilans » et « des excellents résultats » à présenter ! C’est qu’à l’évidence cela n’aura pas suffi à Jean-Luc Moudenc ! Et qu’au-delà de ses bons résultats, il fallait  aussi  que Jean-Luc Moudenc  soit en mesure de terrasser son adversaire, ce qu’il n’aura  pas réussi à faire.  En bref, en politique,  il faut savoir être aussi bon gestionnaire… que tueur !  « Or le centre mou »,  qui n’a peut-être pas totalement usurpé son appellation , n’a jamais eu cette audace dans le passé… ne l’a pas eue aujourd’hui …et ne l’aura sans doute jamais. Pierre Cohen lui , l’a eue : «  Honneur aux vainqueurs !  » Conclusion  de Gold31 :Contrairement à madame Royal, qui à ce jour encore n’a toujours pas admis sa défaite aux présidentielles face à un Nicolas Sarkozy hors normes, je me plierai pour ma part au verdict des urnes, et à la décision de la majorité des toulousains qui auront  jugé utile de changer de maire, de cap, et de projets pour leur ville.A partir de ce jour, et sans rien renier de mes combats acharnés à l’encontre de cet adversaire d’hier, sans pour autant rallier sa cause aujourd’hui, je souhaite avec honnêteté et sincérité  à monsieur Pierre Cohen, de diriger notre ville avec les égards qu’elle mérite.  Puissiez vous parvenir pour nos enfants plus que pour nous-mêmes,  à inscrire Toulouse, cette ville à laquelle nous sommes tous tant attachés, et ce,  au-delà de nos appartenances politiques, dans  le troisième millénaire, pour le meilleur.Je vous souhaite bonne chance.Votre adversaire d’hier …et de demain,Gold31 
Répondre
P
La droite ne gagne que quand elle est la droite (voir le printemps 2007) sinon elle ouvre un boulevard à l'extrême droite ( voir le printemps 2002) d'où l'extrême connerie de Raffarin- une de plus- quand il dit que le gouvernement est trop à droite. Conclusion: A droite toute!
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories