Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 02:25

Nicolas Sarkozy devait s'envoler jeudi pour Pékin où il assistera à l'ouverture des Jeux Olympiques, un voyage express qui continue de faire polémique, après l'annonce qu'il ne rencontrerait pas le dalaï lama lors de sa prochaine venue en France.

Au cours d'une visite de quelques heures vendredi, le chef de l'Etat doit, après un passage par le village olympique et une rencontre avec les athlètes français, s'entretenir avec le Premier ministre Wen Jiabao et son homologue Hu Jintao, afin d'évoquer de "nouveaux projets communs".

Mais, quelques mois après le passage chaotique de la flamme olympique ayant suivi la répression des émeutes au Tibet en mars, les JO et l'attitude de la France face au régime chinois continuent de susciter de fortes tensions. 

                                          Nicolas Sarkozy accompagné de Bernard Laporte lors d'une visite le 27 novembre 2007 au stade olympique à Pékin


 Au final, le chef de l'Etat n'aura pas à trancher l'épineuse question d'une rencontre avec le chef spirituel et politique des Tibétains en exil, qui aurait fort déplu aux autorités chinoises, sur fond de tensions persistantes  entre les deux pays. Ces dernières avaient d'ailleurs brandi la menace "de conséquences graves".

Mercredi, le plus proche conseiller du dalaï lama Tenzin Takla a en effet affirmé qu'"aucune rencontre n'était prévue" pendant son séjour en France à compter du 11 août et qu'il n'y avait pas eu de "demande" dans ce sens.

"Le président de la République comprend les raisons qui conduisent le dalaï lama, compte tenu des circonstances présentes, à ne pas solliciter un entretien durant son séjour au mois d'août en France", a indiqué quelques heures plus tard l'Elysée dans un bref communiqué.

La présidence n'a pas précisé les "raisons" du leader tibétain, mais selon un porte-parole de l'UMP, Dominique Paillé, le dalaï lama souhaite ainsi "garantir la progression" du dialogue avec les autorités chinoises en tenant compte du "contexte chinois actuel, marqué par des attentats récents et meurtriers et une tension liée au bon déroulement des Jeux Olympiques".

Le président délèguera symboliquement son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, à une "cérémonie religieuse présidée par le dalaï lama qui marquera l'inauguration le 22 août d'un important temple bouddhique", selon l'Elysée.

Cet épilogue intervient à la veille du voyage express du chef de l'Etat à Pékin, après qu'il eut longuement entretenu le suspense sur sa présence à la cérémonie d'ouverture.

Dans une interview à Chine Nouvelle le président français a célébré mercredi "l'amitié historique, indéfectible et inébranlable" entre Paris et Pékin, à qui il décerne même une "médaille d'or" pour l'organisation des JO.

Avant les festivités, Nicolas Sarkozy rencontrera son homologue Hu Jintao et le Premier ministre Wen Jiabao pour évoquer de "nouveaux projets" communs.

C'est finalement début juillet qu'il avait annoncé sa décision d'aller à Pékin comme président français, mais également président de l'UE, après "consultation" de ses partenaires européens.

Les numéros un d'Allemagne, d'Italie et de Grande-Bretagne s'en sont pour leur part dispensés.

"Choqué" par la répression des émeutes au Tibet en mars, le chef de l'Etat avait réservé sa réponse, la conditionnant à la reprise du dialogue entre les Chinois et les représentants du dalaï lama qui a bien eu lieu mais que ces derniers n'estiment pas fructueux.

Mais dans le même temps, il avait dépêché à Pékin plusieurs personnalités politiques pour tenter de calmer la colère des Chinois après le passage très houleux de la flamme olympique à Paris. Des appels au boycott des produits français avaient été lancés.

Nicolas Sarkozy est toujours attendu au tournant par les défenseurs des droits de l'Homme qui ont dénoncé sa venue aux Jeux.

Selon Daniel Cohn-Bendit, le chef de l'Etat s'est engagé à évoquer le sort de prisonniers politiques. A sa demande, trois listes de noms lui ont été confiées, a assuré l'eurodéputé.

"Pas de commentaire" côté Elysée, mais M. Paillé a assuré que le chef de l'Etat remettrait bien une liste à ses interlocuteurs chinois.

  C'est bien dommage, et cela en dit long sur la grandeur de la France à ce jour, ! Sarkosy me  décevra chaque jour un peu plus ! Non la "carpette chinoise" n'est pas une nouvelle position du kama-soutra, mais la nouvelle image que pourrait donner la France au monde ! Quel en sera le bénéfice ?

   «Nous n'avons pas demandé une telle entrevue», a précisé mercredi un conseiller du leader tibétain. Crédits photo : Priant/AFP

Une rencontre entre Nicolas Sarkozy et le dalaï lama aura lieu "avant la fin de l'année", a annoncé jeudi l'UMP dans un communiqué qui salue la présence du président français à la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin, mais l'Elysée n'a pas souhaité faire de commentaire.

"La présence de son épouse (Carla Bruni-Sarkozy) à une cérémonie avec le dalaï lama le 22 août prochain et une prochaine rencontre avant la fin de l'année sont le signe que pour faire avancer la paix, mieux vaut le dialogue et le respect mutuel que la provocation et la violence!", a écrit l'un des porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre.

Mercredi soir, le "bureau du Tibet" en France avait indiqué dans un communiqué que le dignitaire bouddhiste "confirmait son souhait de rencontrer" le président français et avait assuré être "en contact avec les collaborateurs du président Sarkozy pour déterminer d'un commun accord le moment adéquat d'ici la fin de l'année pour une telle rencontre".

 Dernière mise à jour le: Jeudi 7 Août 2008, 14:26

JO: interdite devant l'ambassade de Chine, RSF manifestera devant le Fouquet's vendredi

 http://www.rsf.org/article.php3?id_article=28092

http://actualite.aol.fr/jo-interdite-devant-lambassade-de-chine/article/20080807063924299266034


 

Le dalaï lama entame un périple religieux chargé dans toute la France

 

 

Images de l'association Océan de Sagesse montrant le dalaï lama au centre bouddhiste de Véneux-les-Sablons, en Seine-et-Marne, le 11 août 2008
© 2008 AFP (Association Ocean de Sagesse)
Images de l'association Océan de Sagesse montrant le dalaï lama au centre bouddhiste de Véneux-les-Sablons, en Seine-et-Marne, le 11 août 2008

Le dalaï lama, arrivé lundi en France, entame mardi en région parisienne un périple essentiellement religieux, avec la bénédiction du temple bouddhiste de Veneux-les-Sablons (Seine-et-Marne) et une visite à la pagode vietnamienne d'Evry (Essonne), la plus vaste d'Europe.

Le chef temporel et spirituel du bouddhisme tibétain, 73 ans, est arrivé tôt lundi matin en provenance de Delhi (Inde), aussitôt pris en charge dans la plus grande discrétion par des membres de la communauté bouddhiste en France.

Il s'est ainsi rendu directement au temple bouddhiste Yiga Tcheudzine de Veneux-les-Sablons (Seine-et-Marne) pour s'y reposer et passer la nuit, avant d'entreprendre mardi un lourd programme de visites et d'enseignements dans toute la France.

Mardi, le dalaï lama, prix Nobel de la Paix, bénira le temple lors d'une cérémonie "privée", en présence de 600 personnes. Il doit à cette occasion prononcer une "prière pour la paix" et délivrer "un court enseignement sur les trois principes du chemin", a indiqué la porte-parole de ce temple.

Statue de Bouddha dans le temple bouddhiste d'Evry, le 7 août 2008
© 2008 AFP (Olivier Laban-Mattei)
Statue de Bouddha dans le temple bouddhiste d'Evry, le 7 août 2008

Le temple accueille l'institut Ganden-Ling, un centre bouddhique fondé en 1978 par Dagpo Rimpotché, "premier lama à avoir posé le pied sur le sol français", en 1960, a-t-elle ajouté.

Mardi après-midi, le dalaï lama se rendra dans l'Essonne pour bénir le bouddha (4m de haut) de la pagode vietnamienne Khanh-Anh d'Evry, la plus grande d'Europe.

Il doit y prononcer une allocution et délivrer un enseignement sur l'essence du bouddhisme et sa contribution à la paix, selon le programme des organisateurs, devant quelque 1.500 fidèles.

Mercredi, une rencontre à huis clos au Sénat, avec les deux groupes parlementaires sur le Tibet, apportera la seule touche discrètement politique d'une visite, qui s'achèvera le 23 août et dont le temps fort sera une série de conférences données à Nantes, du 15 au 20 août.

Le programme de la visite du dalaï lama en France
© 2008 AFP
Le programme de la visite du dalaï lama en France

Bien qu'un temps envisagée, aucune rencontre avec le président Nicolas Sarkozy n'aura finalement lieu, devant l'hostilité exprimée par Pékin. L'ambassadeur de Chine à Paris a récemment déclaré que "le Tibet est une affaire purement chinoise et le dalaï lama quelqu'un qui a une double face et un double langage".

Images de l'arrivée du dalaï lama à Paris. Durée: 1mn00.
© 2008 AFP
Images de l'arrivée du dalaï lama à Paris. Durée: 1mn00.

Le 6 août, Nicolas Sarkozy avait confirmé qu'il ne rencontrerait pas le dalaï lama lors de cette visite en France, qui n'en demeure pas moins hautement symbolique au moment où les Jeux Olympiques se déroulent en Chine. Son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, assistera toutefois à une cérémonie présidée par le dignitaire tibétain le 22 août, à Roqueredonde (Hérault), pour l'inauguration d'un temple.

Depuis Pékin, où il a assisté à la cérémonie d'ouverture des JO, M. Sarkozy a indiqué qu'il aurait l'occasion de rencontrer le dalaï lama ultérieurement, sans précision de date.

Samedi, Matthieu Ricard, moine bouddhiste interprète français du dalaï lama, avait justifié le report d'une rencontre entre les deux hommes en soulignant que pendant les Jeux Olympiques, elle serait apparue comme "une provocation" avec pour seul résultat "un durcissement du gouvernement chinois".

Il avait en même temps évoqué "un contraste ahurissant entre la terreur" qui continue au Tibet et "la magnificence des JO", qui se déroulent en Chine.

En France, 770.000 personnes, dont les 3/4 sont d'origine asiatique, se réclament du bouddhisme, selon l'Union bouddhiste de France.


Partager cet article

Repost 0
Published by Militant - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Gold31 07/08/2008 23:51

On peut être un sarkozyste convaincu comme moi, et partager en même temps votre colère légitime...mais enfin, vous et moi prouvons en ce moment même, qu'ils nous manque cette dimension présidentielle, cette hauteur de vue, et ce recul,  nécessaires aux affaires du monde. En cela, et au lieu de mépriser notre Président comme cela semble être un peu la mode en ce moment, je prends personnellement le parti de me taire.   Nicolas Sarkozy n'est pas homme à courber l'échine devant qui que ce soit , vous le savez bien ! Ce n'est pas dans son style.Attendez donc de voir ce qu'il dira ou ne dira pas, ce qu'il fera ou ne fera pas, aujourd'hui, demain, voire après demain, vis-à-vis de la Chine ! Alors, et seulement le moment venu, nous pourrons vous et moi, en juger.Mais ce concert des vierges que vous semblez donner à l'unisson avec les socialistes me dérange plus encore.

Delaire 07/08/2008 20:11

En fait, les contacts du secrétariat de la Présidence de la République avec les représentants du Dalaï Lama en France, ont aboutis à un compromis pour ne pas gêner Sarkozy (vis à vis de la Chine) qui a la double casquette jusqu'en Décembre ! Nécéssairement de la cuisine diplomatique ! Sarkozy rencontrera le chef spirituel àprès les JO et en fin d'année ! Nous verrons bien ce que cela aura rapporté à la France et si la cause tibétaine a évoluée ! J'aurai l'honnêteté de le rapporter sur ce blog bien sur ! Wait and see !!!

Patrick AUBIN 07/08/2008 19:31

Bonjour JDD,Une nouvelle fois, tu tentes de t'en prendre à Sarkozy en détournant la vérité : c'est le dalaï lui-même qui ne souhaitait pas rencontrer actuellement Sarkozy. Une rencontre est cependant prévue en fin d'année.Quand on veut se débarrasser de son chien, on dit qu'il a la rage. A force de focaliser sur Sarko vous perdez l'essentiel : la lucidité.

patrick CRASNIER 07/08/2008 17:18

Pour ces jeux sakozy n'aura pas la médaille.Mais le pire du pire ses Raffarin et ses raffarinades sur la chine. Il paraît maintenant qu'en privé Sakozy va dire au président de la chine ses quatre vérités. sans témoin c'est plus sur !!!!!!

Philippe DAVID 07/08/2008 08:59

Le Dalai-Lama a été reçu par Bush, Merkel, Brown et les perfrormances à l'exportation de ces pays vers la Chine sont infiniment supérieures aux notres. La preuve est donc faite que ce n'est pas en baissant le pantalon qu'on gagne des parts de marché!

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • Le blog de  Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories