Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 07:04

Agenda

Réunion 6ème Circonscription

Date : 5 Novembre 2008
Détails:

Réunion de propagande pour les élections internes, le 5 Novembre à 20h30,

Maison du Temps Libre, rue Jules Ferry à Léguevin.

Plan d'accès:


Agrandir le plan

 

APRé 

Interview de Jacques Gaubert candidat au poste de délégué du comite de la 6eme ciconscription.

1 / Bonjour Jacques, peux-tu te présenter pour les personnes qui ne te connaîtraient pas encore ?
J’ai 54 ans, marié et père de deux jeunes adultes. Je suis conseiller municipal d’opposition dans ma commune de FONSORBES, où je vis depuis de très nombreuses années.
 
2 / Tu es candidat au poste de délégué de circonscription sur la 6eme. Pourquoi ?

Une vingtaine d’années de vie politique et de militantisme localement, me donnent envie de continuer mon expérience au niveau de la circonscription. De plus l’action de terrain me tient à coeur

3/ Peux tu nous présenter ta circonscription (géographie, nombre d'adhérents, spécificités) ?

La 6éme circonscription est très vaste, elle englobe sur Toulouse , le quartier du Mirail, St SIMON, LARDENNE, mais aussi le MURETAIN et les communes avoisinantes
Il y a un peu plus de 900 adhérents, dont à près la moitié ont renouvelé leur adhésion en 2008.

4/ Le délégué est l'animateur de la circonscription. Comment comptes tu faire pour faire bouger ta circonscription ?

La circonscription étant vaste, il y a lieu de recréer une dynamique, par la mise en place d’équipes de proximité au niveau du quartier, de la ville ou du canton. Elles seront le relais local avec les adhérents dépendant du secteur. Le délégué de circonscription doit être le relais naturel et l’animateur des structures. Il faut savoir intéresser les adhérents à la vie de la circonscription

5/ As tu établi une liste de noms de personnes avec qui tu souhaites travailler au sein de ton comité de circonscription. Comment as tu choisi ces hommes et ces femmes ?
Il y a des gens qui spontanément se sont proposés pour faire émerger notre projet, d’autres ont rejoint notre équipe sur d’autres critères .

6/ Tu as accepté de répondre à l'interview de l'A.P.Ré. car tu partages certaines valeurs avec notre association. Acceptes tu la charte de l'A.P.Ré. (http://apre.over-blog.com/pages/Charte_de_lAPRe-400145.html)  ?

J'accepte d'adhérer à la charte de l'Apré

7/ En ce qui concerne l'organisation et le fonctionnement de l'U.M.P. 31 actuels, penses tu que certains changements s'imposent ?

Les nouveaux membres élus du comité départemental impulseront ce changement, s’ils en ont la volonté. Chacun prendra ses responsabilités

8/ As tu des idées pour intéresser les adhérents que l'on ne voit jamais. Comment peut-on les ramener au militantisme  ?

Je crois qu’il faut faire un état des  lieux, en allant dans un premier temps à leur rencontre ; leurs doléances devront  nous permettre de mieux appréhender  leurs besoins et leurs attentes.

9/ Comment comptes tu faire pour attirer de nouveaux adhérents  ?

Je pense que si   la nouvelle direction du parti est en capacité d’évoluer positivement, les circonscriptions évolueront  aussi.

10/ As tu une ou des solutions pour que l'UMP 31 renoue avec la victoire ?

S’unir et non se diviser est une condition indispensable. Je pense aussi qu’il faudra faire émerger de nouveaux leaders. 

11/ Que manque t'il à l'UMP 31 pour faire la différence ?

Il faut qu’elle se rapproche des adhérents qui sont isolés dans les circonscriptions, les aider , leur apporter un soutien lorsque cela est nécessaire.

12/ L'A.P.Ré. est comme tu le sais un club qui a pour vocation d'établir un dialogue entre la Société Civile et les politiques. Comptes tu impliquer la Société Civile dans tes futurs projets pour ta circonscription ?

A l’UMP, il y a des richesses qu’il faut savoir exploiter, la société  civile doit y trouver son compte en s’inscrivant dans la complémentarité. J’ai longtemps représenté la société civile dans mes actions militantes, il n’y a pas d’incompatibilité.

13/ Comment comptes tu impliquer les jeunes dans ta circonscription ?

On doit malheureusement constater une carence dans ce domaine, il n’y aucun problème, chaque jeune qui voudra s’investir aura sa place.

14/ Pour avoir un impact plus important le comité de circonscription doit  écouter tous les habitants de la circonscription n'est ce pas ? Il doit être capable de faire remonter leurs problèmes et de leurs apporter une solution. De quelle manière peux tu nous aider à relayer ces informations, ces dossiers, ces inquiétudes et ces problèmes ?

Si les structures de proximité  jouent  à fond leur rôle, la direction de l’UMP aussi, alors tous les ingrédients sont réunis.

15 / Qu'aimerais tu dire aux adhérents et aux sympathisants de l'A.P.Ré., aux personnes qui vont te lire ?

Le 15 novembre prochain, vous engagerez  par votre vote ,  votre circonscription pour les 3 années à venir.
Les candidats soutenus par l’APré sauront  représenter vos valeurs . Je m’y engage avec vous et pour vous.
 
Jacques Merci.
Frederic GUYONNET
par A.P.ré. (Frédéric

Toulouse, le 15 octobre 2008

Madame, Monsieur,

Chers Amis,

L’UMP traverse une crise politique profonde à Toulouse comme dans notre département : la défaite lors des élections municipales ; les échecs aux législatives, y compris dans notre 1ère circonscription pourtant historiquement  acquise à la droite ; les mauvais résultats aux cantonales. Et plus généralement une ambiance dégradée, où prédominent les divisions, les querelles internes, les guerres de chefs, les rumeurs, les campagnes de désinformation… Tout ceci entre gens appartenant à une même formation politique censés combattre pour les mêmes valeurs et les mêmes idées…*Pendant des années, j’ai exercé mon mandat d’élue au Parlement européen, sans interférer dansleaffaires internes de notre Mouvement.Mais aujourd’hui où notre parti perd successivement les élections les unes après les autres, et où je reste la seule parlementaire UMP à Toulouse, il m’apparaît qu’il est dema responsabilité de  participer à la reconstruction de notre Mouvement, sur des bases de rupture avec lasituation actuelle.L’UMP ne peut se permettre ni le statu quo, avec ceux qui depuis plusieurs annéesassurent la gestion départementale de notre parti. Elle ne peut pas non plus se contenter d’une solution de replâtrage avec ceux qui nous ont conduit à l’échec lors des élections municipales.

Notre intérêt commun, à nous tous, adhérents, élus, militants, est de repartir sur des bases entièrement nouvelles, en portant résolument un projet alternatif.

 *Dans cette perspective, notre 1ère ambition aujourd’hui doit être de « remettre de l’ordre dans  la   Maison ».Pour cela, il faut tout d’abord instaurer une nouvelle éthique à l'UMP.

 Une éthique fondée sur un langage de clarté, de vérité, et d'authenticité.Une éthique fondée aussi sur le travail en équipe, et le refus de l'instrumentalisation du parti

 Les décisions politiques doivent être prises de manière collective et démocratique. Et il faut s'organiser dans cette perspective.

 A l'époque actuelle, il y a peu de communication entre les aspirations de la base et les actions au sommet. L'utilité d'un parti, c'est d'être une courroie de transmission entre la base et le pouvoir.Prenons l'exemple de la baisse du pouvoir d'achat. Elle n'a été reconnue par les pouvoirs publics que tardivement. Notre parti aurait pu le dire bien plus tôt !

 Dans un département comme la Haute Garonne, il faut être à l'écoute de nos concitoyens pour  relayer ce qu'ils disent. Nous devons avoir des débats très libres où les gens doivent pouvoir exprimer leurs insatisfactions, et leurs aspirations.

 Une meilleure transmission vers le sommet de ce que pense l'opinion, sans agressivité mais dans un  esprit d’utilité, est indispensable. Et c'est cela qui doit nous intéresser.

  Cela n'a rien à voir avec l'intrigue. L'intrigue est par nature antidémocratique. Et ce n'est pas par son biais qu'on améliorera les choses.

Il faut assurer la réussite de l'UMP, et parvenir à faire travailler tous nos talents en équipe. Le   parti ne doit pas être considéré comme un tremplin. Si on en fait un tremplin, on donne la priorité à l'ambition personnelle sur la réussite du groupe. Or en Haute Garonne, ce qui importe aujourd'hui, c'est la réussite du groupe.

*

 La réussite du groupe nécessite aussi de préparer l’Avenir.

 Dès maintenant. En faisant émerger une nouvelle génération de candidats. En détectant et en  formant dès 2009 de nouveaux talents, qui porteront nos couleurs lors des prochaines élections. Ce n’est pas quelques semaines avant une échéance qu’il convient de s’agiter, pour attribuer une investiture… puis refermer boutique en laissant nos candidats isolés sur le terrain électoral. Il nous faut instaurer un meilleur encadrement, un plus grand professionnalisme, et surtout une plus grande rigueur de fonctionnement au sein de notre Fédération départementale.

 D’une manière plus générale, nous devons nous fixer pour objectif de transformer l’UMP  actuelle en un parti de conquête.

 Le préalable est de ne pas avoir honte de notre identité politique.

Si nous-mêmes nous n'assumons pas notre  étiquette UMP… si nous-mêmes préférons  nous  cacher en rasant les murs… comment peut-on espérer convaincre du bien-fondé de nos idées… comment peut-on espérer élargir l'audience de notre formation politique… et comment peut-on espérer demain gagner les élections ?!

Nous devons réinvestir localement le terrain de la communication.

   En apportant publiquement la contradiction à la gauche.

L’UMP-31 est depuis plusieurs années totalement absente du champ médiatique.

  Je souhaite à l’avenir que nous développions des communiqués de presse réguliers, pour apporter la contradiction à la gauche, et pour porter et défendre nos propositions.

Cet effort devra être prolongé sur le plan interne par une communication renforcée  en direction de nos adhérents, à travers la relance d’un journal interne à l’UMP-31 (que  nous ne pourrons envisager qu’à frais réduits), et à travers la diffusion par mail des argumentaires politiques nationaux.

Notre formation politique est en effet confrontée localement à des difficultés  financières.  L’équipe actuelle s’efforce de faire face à la perte de ressources engendrée par la diminution de notre nombre d’élus. C’est là aussi un champ d’action auquel il conviendra de s’attacher prioritairement en recherchant collectivement de nouvelles sources de financement, auprès de nos multiples sympathisants.

 *

  Vous le voyez, cette démarche s’inscrit dans un cadre dynamique et constructif.  Car je suis convaincue qu’il n’existe pas de fatalité de l’échec pour notre parti, y compris en Haute-Garonne.

 Pour réussir, nous devons rompre avec le statu quo, et éviter les solutions  artificielles de replâtrage. Il est indispensable d’accepter certaines remises en cause dans notre propre fonctionnement. Mais nous devons aussi fédérer notre parti, sans exclure qui que ce soit, et en refusant d’opposer les générations et/ou les catégories sociales entre elles. Chacun dispose de toute sa place à l’UMP, quels qu’aient été ses engagements passés, quels qu’aient été ses succès ou ses échecs personnels…

  Ce n’est qu’ainsi que nous parviendrons, ensemble, à construire une nouvelle UMP, et à retrouver le chemin du succès, à Toulouse et dans notre département.

  

Christine de Veyrac

        Député européen UMP du Sud-Ouest

Partager cet article

Repost 0
Published by Militant - dans Politique
commenter cet article

commentaires

J.D.Delaire 23/10/2008 10:39


Candidature de notre ami Jacques Gaubert, que je soutiens dans la rénovation des responsables de l'UMP 31, et que les militants de la 6° circonscription connaissent bien par son action militante !C'est un bon candidat, homme de terrain et bon fédérateur, il ne se contentera pas de récupérer vos cotisations, mais sera près de vos responsables de quartier, ville ou canton pour animer et faire vivre cette circonscription et préparer nos futurs candidats aux prochaines échéances électorales !Je ne sais pas s'il aura le listing des adhérents pour présenter sa candidature comme son concurrent (tous les adhérents n'ont pas interner), je le souhaite pour la régularité et l'équité, Christian Raynal, le secrétaire départemental ayant promis dans son intervention aux assises départementales de l'UMP le 27/09/2008 :" Je veux et je me suis engagé vis à vis de notre siège national à ce que ce scrutin soit exemplaire.!Nous voulons bien sur le croire, un tel engagement public, ne saurait être entaché d'aucune manière !Donc deux candidats déclarés à ce jour, Christophe ALVES et Jacques GAUBERT, qui doivent avoir les mêmes moyens pour une élection démocratique et respectueuse, pour rassembler et fédérer ensuite les adhérents, les mobiliser, renouer les contacts avec ceux nombreux qui n'ont pas renouvelés, et en attirer de nouveaux par un véritable plan d'action politique local, et pour soutenir l'action Présidentielle, faire remonter les ressentis et propositions de la base militante !Faites bien attention si l'on vous demande la mise à jour de vos cotisations, et que l' on vous demande de faire une procuration en blanc !

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • Le blog de  Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories