Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 03:39

A400M : "Au moins deux ans de retard..."

Air_a400m_desert_landing_lg L'armée de l'air a de "grosses inquiétudes" quant au programme d'avion de transport européen Airbus A400M. Attendu pour fin 2009, il devrait arriver dans les forces avec "au moins deux ans de retard", c'est-à-dire pas avant 2012. Si tout va bien. Or, tout ne va pas bien. L'avion n'a toujours pas effectué son premier vol et il rencontre des difficultés de moteurs et de système de mission (informatique). Ce qui devait être LE grand programme européen d'armement est en train de virer doucement au fiasco.

Ce retard pénalise l'armée de l'air, dont la flotte d'appareils de transport est à bout de souffle. Elle aligne aujourd'hui 51 Transall C160 et 14 Hercules C130 , soit 65 appareils, mais, du fait d'un taux d'indisponibilité de l'ordre de 50%, elle n'a qu'entre 25 et 40 avions disponibles en permanence. C'est très peu. Pas assez, en tout cas, pour remplir son contrat opérationnel en matière de transport de fret, même si elle conserve la capacité de projeter les hommes. L'entraînement des équipages commence à se ressentir du manque d'avions. Quant aux parachutistes de l'armée de terre, qui ont besoin d'avions pour leur entraînement, l'armée de l'air ne leur assure que six sauts par an, alors que dix seraient nécessaires.

Il est surprenant, dans ces conditions, de voir le ministre de la Défense prendre fait et cause pour l'industriel incapable de livrer les nouveaux avions. Devant le Parlement européen, Hervé Morin a expliqué, le 2 décembre, que "nous serions prêts éventuellement à ne pas exiger d'EADS une partie des pénalités financières prévues dans le contrat"  tout en "regardant avec EADS quelles spécifications nous pourrions réduire pour simplifier le programme"... Le ministre estime en effet que "les Etats majors des différents pays n'ont pas été raisonnables" !

Des propos qui étonnent dans l'armée de l'air, où l'on a du mal à souscrire à cette analyse. "Nous ne voulons pas une régression par rapport aux Transall" indique-t-on. Un appareil de transport tactique doit par exemple avoir la capacité de se poser sur des pistes sommaires.

En attendant ses cinquante A400M, l'armée de l'air réflechit à des solutions transitoires. L'achat ou la location de C-17 américain n'a pas sa faveur : " très très cher..." Pas plus que l'acquisition de nouveaux C-130 Hercules dont les versions actuelles (J) sont très différentes de celles que possède la France. Idem pour les Transall allemands, moins usés que leurs homologues français, mais qui au fil des années ont divergés sur le plan des équipements. "A 60%, ce ne sont plus les mêmes avions" assure un aviateur. Exclue également l'acquisition d'Antonov 124, afin d'éviter la constitution de "micro-flottes" très couteuses à entretenir. Les deux solutions qui ont la faveur de l'armée de l'air sont l'acquisition de "six à dix" Casa, un cargo léger et de très gros porteurs d'occasion Airbus A330, "mais il n'y en a pas beaucoup sur le marché".

Partager cet article

Repost 0
Published by Militant - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • Le blog de  Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories