Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 09:44

 Alors que le monde médiatique ne s'occupe plus que du décès du chanteur, Mickael Jackson, les iraniens essayent toujours de faire annuler des élections contestées !

 

8 EMPLOYÉS ARRÊTÉS À L'AMBASSADE BRITANNIQUE D'IRAN

Le ministre des Affaires étrangères réclame leur "libération immédiate"

 

Hossein Mousavi le 18 juin 2009 à Téhéran
© 2009 AFP
Le candidat réformateur à la présidentielle iranienne Mehdi Karoubi a emboîté le pas dimanche au leader de la contestation Mir Hossein Moussavi et refusé toute légitimité à la commission proposée par le pouvoir pour examiner la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad.

Le candidat réformateur à la présidentielle iranienne Mehdi Karoubi a emboîté le pas dimanche au leader de la contestation Mir Hossein Moussavi et refusé toute légitimité à la commission proposée par le pouvoir pour examiner la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad.

Pour sa part, le régime a maintenu la pression en arrêtant huit employés locaux de l'ambassade de Grande-Bretagne, accusés d'avoir joué un "rôle considérable dans les émeutes" qui ont secoué le pays depuis l'annonce du résultat de la présidentielle et fait au moins 20 morts.

"Si le Conseil des gardiens (de la constitution) nomme une commission indépendante avec toute autorité pour enquêter sur tous les aspects de l'élection, je l'accepterai", écrit M. Karoubi, qui conteste avec Mir Hossein Moussavi et Mohsen Rezaï la légalité du scrutin du 12 juin, dans le journal Etemad Melli.

Le Conseil des gardiens, qui dépend du guide suprême Ali Khamenei, avait donné vendredi 24 heures aux candidats perdants pour nommer un représentant à la commission qu'il a désigné.

Mais M. Moussavi a rejeté samedi toute participation à cet organe, et M. Rezaï a dit qu'il s'y joindrait seulement si les deux autres candidats faisaient de même.

Officiellement, Mahmoud Ahmadinejad a été réélu avec 63% des suffrages, contre 34% pour M. Moussavi, 1,7% pour M. Rezaï et 0,8% pour M. Karoubi. Le Conseil est censé confirmer ces résultats d?ici lundi.

Mehdi Karroubi, le 15 juin 2009 à Téhéran
© 2009 AFP (Olivier Laban-Mattei)
Le candidat réformateur à la présidentielle iranienne Mehdi Karoubi a emboîté le pas dimanche au leader de la contestation Mir Hossein Moussavi et refusé toute légitimité à la commission proposée par le pouvoir pour examiner la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad.PHOTO/OLIVIER LABAN-MATTEI

"Certains des messieurs de cette commission ont précédemment pris des positions partisanes", explique M. Karoubi, en appelant à la formation d'une commission "indépendante qui ait des membres plus modérés".

M. Moussavi avait été plus brutal samedi soir en affirmant qu'une commission "nommée par le Conseil (des gardiens) ne peut parvenir à un jugement équitable". Le chef de l?opposition demande l?organisation d?un nouveau scrutin.

La commission présentée par le Conseil compte exclusivement des personnalités fidèles au guide suprême, qui n'a pas ménagé son soutien à M. Ahmadinejad avant l'élection et a validé publiquement sa réélection. Certains, comme le chef de la commission culturelle du Parlement Gholam Ali Hadad Adel, sont des proches du président.

Le Conseil a fixé pour seule tâche à la commission de recompter 10% des voix sur des urnes prises au hasard.

Mahmoud Ahmadinejad le 27 juin 2009 à Téhéran
© 2009 AFP (Arash Khamooshi)
Huit employés locaux de l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran ont été arrêtés pour leur "rôle dans les émeutes" ayant suivi la réélection contestée du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, a annoncé dimanche l'agence Fars.

Mais les contestataires, soutenus par le Conseil de discernement, la plus haute instance d?arbitrage du régime, exigent un examen complet du processus électoral.

Samedi, le Conseil de discernement, dirigé par l?ex-président Akbar Hachémi Rafsandjani lui-même réputé soutenir M. Moussavi, avait prudemment appelé les trois candidats à "coopérer au maximum" avec le Conseil des gardiens, sans nommer la commission désignée par ce dernier. Il a aussi demandé à ce conseil "un examen précis de toutes les plaintes et protestations".

M. Karoubi exige notamment l?examen des conditions de qualification des candidats à la présidentielle. Le Conseil des gardiens avait autorisé seulement quatre candidats à se présenter, sur 446 potentiels. Il veut aussi un examen des "irrégularités de la campagne électorale, les irrégularités le jour de l'élection, et celles dans l'annonce des résultats".

Sur ce dernier point, un conseiller de M. Rezaï, Ataollah Mehrabi, a souligné des aberrations dans l?annonce des résultats partiels le 13 juin, au lendemain du scrutin.

Il a relevé que "M. Rezaï avait le matin 630.000 voix sur 30 millions de voix exprimées, et en perdait ensuite dans l?après-midi 60.000 sur 34 millions de votes exprimés", selon l?agence Mehr. Le 12 juin, le chef de la commission électorale Kamran Daneshjou avait annoncé 633.048 voix pour M. Rezaï avant de lui donner 587.913 voix quelques heures plus tard. Le candidat avait finalement obtenu 678.240 suffrages.

M. Karoubi a aussi évoqué un possible bourrage des urnes et affirmé qu'une "majorité de districts ont enregistré une participation de plus de 90%". Le Conseil des gardiens avait mis ce chiffre sur le compte de personnes en vacances ayant voté dans un autre lieu que celui de leur résidence, ce qui est autorisé en Iran.
L'Occident comme toujours tergiverse, mais aucune décision importante n'est prise contre ce régime !

Partager cet article

Repost 0
Published by Militant - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • Le blog de  Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories