Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 09:08

On a du mal à comprendre pourquoi il a fallu tant de semaines à l’Union européenne pour s’accorder sur le plan de sauvetage de la Grèce.

 Dès le déclenchement de la crise, on voyait bien que son intervention, avec ou sans le FMI, serait inévitable.

Question de solidarité bien sûr envers un Etat en grande difficulté.

Question d’intérêt mutuel aussi, tant la défaillance de la Grèce aurait eu des conséquences catastrophiques pour l’ensemble de la zone euro. Ne serait-ce que parce que plusieurts de nos grandes banques ont des créances importantes sur la Grèce. Et puis l’on pressentait que la contagion pouvait s’étendre à d’autres Etats en difficulté. On cite le Portugal, l’Espagne. Liste  non exhaustive.

Je comprends, bien sûr , les réticences de l’Allemagne, ses raisons financières et politiques. Il fallait à coup sûr exiger et obtenir de la Grèce un plan de redressement à la mesure des inconséquences de sa gestion antérieure. Elle y a consenti; la mise en oeuvre de ce plan va demander au gouvernement grec un grand courage, et au peuple grec de grands sacrifices.   

Le temps perdu n’a finalement profité qu’aux spéculateurs, toujours à l’affût sur les marchés.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories