Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 04:05

Le Chef d’état major des armés françaises : l’Europe est en danger. 4 juin 2010

Le patron des armées françaises redoute une « crise sécuritaire » sur le continent.

En matière de défense et de sécurité, l’Europe a « le dos au précipice ». Dans un discours de haute volée prononcé mercredi à l’École militaire à l’occasion du congrès annuel du Conseil économique de la défense (CED), le chef d’état-major des armées (Cema), l’amiral Édouard Guillaud, n’a pas usé de la langue de bois pour rappeler les défis qui attendent l’Europe.

Nouveau concept stratégique

Constat de base : « Les lignes bougent » entre l’Union européenne et les États-Unis. À Washington, la nouvelle Administration a défini une nouvelle stratégie de défense. En Europe, le traité de Lisbonne est entré en vigueur. Enfin, l’Otan est engagée dans l’élaboration d’un nouveau concept stratégique. Dans ce monde de « puissances relatives », au sein duquel l’influence se déplace peu à peu vers l’Asie, alors que des menaces nouvelles, comme la cybercriminalité, sont venues s’ajouter aux menaces traditionnelles et que se développent de nombreuses « zones grises », la relation transatlantique est à une « période charnière ».

Depuis la fin de la guerre froide, les États-Unis ont retiré plus de 80% de leurs forces du Continent européen, qui n’est plus, vu de Washington, comme un « continent prioritaire ». « L’Europe doit tenir compte de cette nouvelle vision américaine. Mais la question qui se pose est de savoir si les Européens vont réussir ou non à s’affirmer comme une puissance militaire », prévient l’amiral Guillaud. La question n’est pas seulement politique, elle est aussi stratégique.

Depuis le sommet de Saint-Malo, en 1998, la défense européenne a fait des progrès. Les opérations « Concordia » en Macédoine, « Artémis » au Congo et « Atalante » dans l’océan Indien sont autant d’étapes franchies. « Quand l’Europe veut, l’Europe peut », constate l’amiral. Mais ces progrès sont insuffisants, et ils ne peuvent masquer les divisions générées par la guerre en Afghanistan. « 27 pays de l’Union européenne peuvent-ils être considérés par les États-Unis comme des partenaires fiables quand ils refusent de partager le fardeau afghan ? », s’interroge le chef d’état-major. Il a aussi des inquiétudes relatives à la transformation de l’Otan. « L’Europe s’y présente en ordre dispersé. C’est un peu le combat des Horaces et des Curiaces », regrette-t-il.

Développer des synergies

La crise financière, une « surprise stratégique », est encore venue assombrir le tableau. Alors que plusieurs pays européens sont en train de raboter leurs budgets de défense, l’amiral Guillaud redoute qu’une « crise sécuritaire » vienne s’ajouter à la crise économique. Avec de lourdes conséquences : une relégation de la défense européenne au « soft power », la tentation d’un repli national, un risque de décrochage technologique et capacitaire… À moyen terme, on risque une « démission de l’Europe », qui deviendrait spectatrice au lieu d’être actrice. Ce n’est pas ce que veulent les États-Unis, qui préfèrent une Europe puissante à une Europe vassale. « Mais nous avons été bercés par les sirènes du court terme », regrette l’amiral Guillaud.

Pour autant, il n’y a pas de fatalité au déclin. Pour remonter la pente, l’Europe doit développer des synergies. « Depuis la fin des années 1980, aucun pays européen n’a les moyens de tout faire tout seul » dans le domaine militaire, rappelle le Cema. L’Europe doit remettre à plat sa stratégie et cesser d’éparpiller ses efforts. Mais il faut pour cela réunir trois volontés : « Celle des armées, qui est acquise. Celle des politiques. Et celle des opinions. »

 

Mon point de vue par Jacques-Daniel DELAIRE

 

Si la mutualisation des moyens est une bonne chose, l'esprit fédéraliste des chefs du CEMA est une utopie à 27, sans une vraie armée européenne et un seul commandement ! Déjà qu'elle langue employer sur le terrain ? Ensuite la diversité des matériels et de la logistique sont encore une gageure !
 
Nos fédéralistes des EM, en sont encore au stade des élucubrations ! Pour l'instand l'état de notre armée est déplorable, pour ceux qui sont comme moi en contact avec l'EM de la 11ème brigade aéroportée et des régiments les plus en OPEX, c'est la glorieuse armée du général Bourbaki, bien que des efforts aient été fait depuis 18 mois ! Quand en Afghanistan, les français comparent leur matos aux autres troupes issuent de l'OTAN, il y a un décalage !
Merci aux différentes lois de programmation depuis 1981...! Notre parc de matériel est devenu obsolète et faute de crédit, on pratique la canabilisation et la récupération de pièces !
Notre flotte aérienne est la première victime de ce système, pour avoir un jour des A 400 M avec 10 à 15 ans de retard !
Ne parlons de notre pauvre marine, et de son pauvre porte avion à mi -mps, et de nos pilotes qui n'ont rien eu pour s'entraîner aux décollages et appontages depuis deux ans !
Et le parc d'hélicos qui n'en peu plus et qui devrait voir se multiplier le nombre d'appareils par au moins deux ! Il manque au moins 2 Caracal armés en Afghanistant et une paire de Tigre, qui ont des difficultés électroniques, et surtout nous manquons de drones Prédator, nous développons des prototypes avec Israël, mais cela côute cher et ce n'est pas opérationnel !
Bref ,oui l'Europe est en danger, rien que le prolongement de la crise économique, le NON remboursement des dettes et la fin de l'Euro, ficherai tout par terre !
C'est en vrac mon point de vue, je ne suis pas le seul !
 
JDD
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Militant - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • Le blog de  Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories