Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 19:52

> > > Un conte de Jean DUTOURD de l'Académie Française:

> > >  

> > > Il était une fois un imbécile qui avait un chien appelé Perdreau.Ce chien était comme tous les chiens, c'est-à-dire qu'il ne jugeait pas son maître et lui était raisonnablement attaché.
> > Il lui rendait les services que rend un chien. Il grognait quand il voyait un individu à l'allure inquiétante. Il aboyait quand quelqu'un sonnait à sa porte.
> > Un jour deux types à moto descendirent de leur engin et s'avancèrent d'un air menaçant vers l'imbécile qui les regardait venir
avec un sourire d'imbécile : il croyait qu'ils venaient lui demander du feu. En fait, ils voulaient lui prendre son portefeuille.
> > Le chien ne s'y trompa pas, il leur sauta dessus en hurlant et les mit en fuite.
> > L'imbécile criait : " Perdreau, viens ici ! Messieurs pardonnez-lui, il n'est pas méchant ". Ah la sale bête ! Tu vas voir la tournée que
tu vas prendre !
> > Les deux voyous sautèrent sur leur moto et partirent très loin. L'imbécile corrigea le chien qui n'y comprit rien, mais n'en continua pas moins à aimer son maître, car les chiens sont fatalistes. Ils savent que les hommes ont des réactions illogiques.
> > Il y eut plusieurs incidents de ce genre. Chaque fois que le chien croyait faire son métier de chien, l'imbécile lui tapait dessus et
se confondait en excuses auprès des chenapans, voleurs, et bandits de tout poil que mordait le malheureux animal. Il disait que celui-ci était idiot, sanguinaire, et qu'il n'arrêtait  pas de commettre des bavures.
> > On a beau être chien et plein de bonne volonté, on finit par se lasser de recevoir des coups. Le chien Perdreau se lassa ; cela se sut
assez vite dans le quartier.
> > L'imbécile habitait un pavillon. Une nuit, un cambrioleur escalada le mur. Le chien entr'ouvrit un œil dans sa niche pour chien et le referma incontinent.
> > Le cambrioleur cambriola en toute tranquillité.
> > L'imbécile s'arracha les cheveux et corrigea le chien, lequel reçut philosophiquement sa correction, n'étant pas à une inconséquence près de la part de son patron.
> > Une autre nuit, ce fut un autre cambrioleur qui vint. Ce cambrioleur-là avait un surin qu'il planta dans la bedaine de l'imbécile qui en mourut.
> > En partant, l'assassin caressa le chien en disant « bon toutou ! »
> > Le chien pensa, car les chiens pensent : « Voila la première parole aimable que j'aie entendue depuis longtemps ».

> > >  

> > >
> >
Cette histoire est celle des Français de leur Police et de leurs élus. Ils s'étonnent de ne pas comprendre la désaffection du peuple Français ?Exemple : " Sur une route où la vitesse est limitée à 50 km / h le quidam Franchouillard qui roule à 51 km / h est un ASSASSIN. Il n'a aucun recours.Ceux qui brûlent 400 voitures, qui incendient les véhicules de police, qui jettent des pierres sur les forces de l'ordre et les pompiers sont conviés avec tous les égards à l'Elysée pour exposer leurs revendications...  "...Ils battent leur chien depuis trente ans, et s'étonnent aujourd'hui  que le chien ait des états d'âme…! "
> >  

> >
Jean DUTOURD, de l'Académie Française

Partager cet article

Repost 0
Published by Militant - dans Politique
commenter cet article

commentaires

xavier Zeegers 09/01/2011 23:09



La plus grande source de décès ciminels ce sont les chauffards, qui peuvent tuer avec leur voiture: cela est bien mieux accepté qu'une arme à feu ou un couteau. Quand un assassin d'enfant 
-ou adulte, mais quelle différence?- tue un écolier traversant  les passages cloutés parce que Monsieur est pressé, on le plaint, se demande ce qu'il fait en prison, et c'est
lui qui devient presque une victime. Alors oui, vive la répression routière, car la première prévention c'est la sanction. Evidemment, il faut reconnaître que se mettre en embuscade et
flasher à tout va même pour des écarts minimes, c'est plus conforable, plus rentable, et moins risqué que de poursuivre des gangsters. Mais l'un n'empêche pas l'autre, et de toute façon, il faut
bien tracer une limite. Un jeune de 18 ans et un jour qui commet un meurtre passera aux Assises, et s'il a 17 ans et 364 jours, il dépendra d'une juridiction bien plus souple. Absurde? Non : il
faut bien tracer une frontière. et je suggère, pour les chauffards ou simples distraits, afin d' éviter les contraventions, de respecter le code, c'est aussi simple que
l'oeuf de Colomb. Moi je roule depuis 42 ans sans la moindre amende, et on peut mettre un radar tous les cent mètres, je m'en fous, j'ai intériorisé et accepté la nécessité de
respecter laloi PARCE QU'ELLE ME PROTEGE! Aurait-on instauré, ce que je souhaite, le permis à point dans mon pays abominablement laxiste, je n'aurais pas perdu un seul point depuis
1968. Piloter une voiture comme un avion, en se disant que si c'est plus simple, la responsabilité est la même : nous exposons notre vie et celles des autres, donc attention! C'est aussi simple
que cela. De toute façon, Mr Dutourd, à votre âge hautement respectable, j'espère que vous ne conduisez plus, car à nonante ans je doute que vos réflexes soient
encore aguerris et à la hauteur dans la jungle automobile de notre époque, ou l'agressivité règne en maître. Cela dit, j'ai, malgré ce désaccord, beaucoup d'estime pour votre oeuvre,
votre culture encyclopédique, votre amour de la belle langue, votre humour,et e partage votre détestation de notre époque contemporaine, dont le bilan me semble finalement très négatif
malgré les avancées technologiques, mais ceci est un autre débat. J'ai aussi  lu pas mal de vos livres. Mais l'admiration ne peut contrer le toujours nécessaire esprit
critique. Bien cordialement,


Xavier Zeegers, brxelles  



Présentation

  • : Le blog de Militant
  • Le blog de  Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories