Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 01:51

Foccart0063.jpgAvant son procès, Pasqua évoque en souriant son pouvoir magique...!

Avant son procès, Pasqua évoque en souriant son pouvoir magique

Avant son procès qui s'ouvre lundi prochain devant la Cour de justice de la République (CJR), l'ex-ministre de l'Intérieur Charles Pasqua réaffirme son innocence, s'estime victime de menées politiques et menace avec le sourire ceux qu'il juge responsables. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

 

Avant son procès qui s'ouvre lundi prochain devant la Cour de justice de la République (CJR), l'ex-ministre de l'Intérieur Charles Pasqua réaffirme son innocence, s'estime victime de menées politiques et menace avec le sourire ceux qu'il juge responsables.

Le sénateur des Hauts-de-Seine, qui aura 83 ans dimanche, encourra jusqu'à dix ans de prison pour "corruption par personne dépositaire de l'autorité publique et complicité et recel d'abus de biens sociaux" dans trois dossiers remontant à 1993-1995, quand il était ministre de l'Intérieur.

"Je veux bien assumer une certaine culture du secret, c'est aussi sans doute un héritage de ma jeunesse. Mais de là à être présenté moi-même comme un corrompu ! Ceux qui font cela ne savent pas qu'ils prennent des risques, je pourrais leur jeter un sort", dit-il dans un entretien au Point.

Prié de dire s'il est sérieux, il répond "parfaitement" en éclatant de rire, note le magazine, et assure ensuite que certains membres de sa famille en Corse avaient des dons magiques, qui leur ont permis des guérisons miraculeuses.

"Chez les Corses, on dit que ces pouvoirs se transmettent en héritage. Peut-être que je les ai utilisés contre certains... et qu'ils ne le savent pas encore", ajoute-t-il.

Interrogé sur les éventuels dossiers qu'il pourrait détenir pour compromettre ses adversaires, il répond: "C'est du fantasme, comme le reste. Mais j'ai quand même un peu de mémoire."

Le ministre de l'Intérieur des gouvernements de Jacques Chirac (1986-1988) et d'Edouard Balladur (1993-1995), qui a fondé ensuite son propre parti et a obtenu des succès sur un créneau "souverainiste" et anti-européen, juge que les procédures contre lui sont politiques.

Il estime en effet que c'est son projet de candidature contre Jacques Chirac à la présidentielle de 2002 qui a tout lancé et il met en cause le juge qui a instruit les affaires contre lui, Philippe Courroye.

"Ce que je sais, c'est que mes ennuis judiciaires ont commencé en 2000, quand j'ai laissé entendre que je serais peut-être candidat à la présidentielle de 2002. Dès lors, tout a été fait pour m'abattre et le juge Courroye a joué un rôle dans cette opération", dit-il.

Il estime que "tout a été fait par avance pour sceller le résultat de ce procès", car, remarque-t-il, les affaires qui le concernent ont déjà été jugées pour leurs volets concernant les autres prévenus. Il estime que les deux semaines de débats prévues sont trop courtes.

"En procédant ainsi, on veut faire de la CJR une chambre d'enregistrement. Je ne me laisserai pas faire", dit-il.

Assuré, du fait de son immunité parlementaire, de sortir libre de l'audience même en cas de condamnation, il déclare qu'il poursuivra son action politique. "Après le procès, je reprendrai la parole sur tous les sujets qui me tiennent à coeur. J'ai un âme de combattant", dit-il.

Thierry Lévêque, édité par Sophie Louet

Partager cet article

Repost 0
Published by Militant - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • Le blog de  Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories