Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 14:31

Il voulait dans sa mention pour le Congrès du PS, proposer de supprimer la sacro-sainte réserve parlementaire...! Cliquez et lire !

http://www.lopinion.fr//11-fevrier-2015/congres-ps-suppression-reserve-parlementaire-retiree-contribution-cambadelis-21241

Published by Militant - dans Politique
commenter cet article
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 02:26
JE SUIS Stéphane TIKI (UMP) et je SOUTIENS !

Tout le monde est "Charlie" ou presque, ce matin à la lecture du CANARD DECHAINE, je suis Stéphane TIKI et je soutiens ce jeune militant UMP ! J'espère que vous aussi ?

Published by Militant
commenter cet article
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 20:58

Ces derniers jours nous avons vu la nouvelle mouture de Charlie Hebdo et ses conséquences dans le monde musulman ! Certes les émeutes que cela a produit, les victimes et les destructions venant de groupes manipulés qui n'ont jamais lu, jamais vu un exemplaire de ce journal provocateur qui ne respecte rien mettent en danger les touristes, les expatriés et leurs biens, les intérêts économiques français dans ces régions ! Lourd bilan qui n'est pas hélas fini, qui est responsable de tout cela, sinon les auteurs de cette feuille de choux au nom de la liberté d'expression ! J'espère que leurs consciences les feront réfléchir pour les prochains numéros, que tout n'est pas permis ! L'humour oui bien sur, mais pas blasphématoire de toutes les religions !

JDD

Published by Militant - dans société
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 14:52

Je ne vais pas me faire que des amis, mais une mise au point s'impose !

Un peu d'Histoire :
>
> Eudes, Charles Martel et Charlemagne.Ø

>C'est notre histoire !
>
> Là , il s'agit d'un peu d'histoire ... oubliée, mais c'est notre histoire, celle de la FRANCE.
>
> Ø Plus particulièrement celle du Sud de la France...Très intéressant .
>
> Cela remet les « pendules à l'heur h pour tous ceux qui auraient oublié ... ou qui ne l'ont jamais su : une utile leçon
>
> d'Histoire !!!
>
> Les musulmans sont entrés pour la première fois en 714 dans ce qui était la FRANCE de l'époque. Ils se sont emparés de Narbonne, qui est devenue leur base pour
>
> les 40 années suivantes, et ont pratiqué des razzias méthodiques. Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725, détruit Nîmes en 725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu'à
>
> Sens.
>
> En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d'Aquitaine. Charles Martel envoya des troupes pour aider Eudes.
>
> Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l'armée musulmane qui se replia en désordre sur l'Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne.
>
> On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu'Eudes était mérovingien. Les Capétiens étaient en train de devenir rois de France et n'avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.
>
> Les musulmans ont conclu alors qu'il était dangereux d'attaquer la FRANCE en contournant les Pyrénées par l'Est, et ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l'Ouest des Pyrénées. 15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles Martel et Eudes
>
> à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.
>
> Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont continué à ravager l'Aquitaine. De nouveaux soldats les rejoignaient de temps en temps pour participer aux pillages.
>
> (Ces bandes n'ont finalement été éliminées qu'en 808, par Charlemagne)
>
> Les ravages à l'Est ont continué jusqu'à ce qu'en 737 Charles Martel descende au Sud avec
>
> une armée puissante, et reprenne successivement Avignon, Nîmes, Maguelone, Agde,
>
> Béziers et mette le siège devant Narbonne.Cependant, une attaque des Saxons sur le nord
>
> de la FRANCE obligea Charles Martel à quitter la région.
>
> En 759 enfin, Pépin le Bref reprit Narbonne et écrasa définitivement les envahisseurs musulmans. Ces derniers se dispersèrent en petites bandes, comme à l'Ouest, et continuèrent
>
> à ravager le pays, notamment en déportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les femmes pour les introduire dans les harems d'Afrique du Nord, où elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans.
>
> La place forte des bandes se situait à Fraxinetum, l'actuelle Garde-Freinet (le massif des Maures). Une zone d'environ 10.000 kilomètres carrés, dans les Maures, fut totalement dépeuplée.
>
> En 972, les bandes musulmanes capturèrent Mayeul, Abbé de Cluny, sur la route du
>
> Mont Genèvre. Le retentissement fut immense. Guillaume II, comte de Provence, passa
>
> 9 ans à faire une sorte de campagne électorale pour motiver tous les Provençaux, puis,
>
> à partir de 983, chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou grandes.
>
> En 990, les dernières furent détruites. Elles avaient ravagé la France pendant deux siècles
>
> La pression musulmane ne cessa pas pour autant. Elle s'exerça pendant les 250 années suivantes par des razzias effectuées à partir de la mer. Les hommes capturés étaient
>
> emmenés dans des camps de castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dâr al islam, et les femmes d'âge nubile dans les harems. Les repaires des pirates musulmans se trouvaient en Corse, Sardaigne, Sicile, sur les côtes d'Espagne et celles de l'Afrique du Nord.
>
> Toulon a été totalement détruite par les musulmans en 1178 et 1197, les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte.
>
> Finalement, les musulmans ayant été expulsés de Corse, Sicile, Sardaigne, du sud de l'Italie
>
> et de la partie nord de l'Espagne, les attaques sur les terres françaises cessèrent mais elles continuèrent sur mer.
>
> Ce n'est qu'en 1830 que la France, exaspérée par ces exactions, se décida à frapper le serpent à la tête, et à aller en Algérie détruire définitivement les dernières bases des pirates musulmans. Vous savez ce qu'est devenue ensuite l'Algérie, et l'histoire ne s'est pas figée
>
> Ce qu'il y a de frappant, c'est qu'entre 714, la première entrée, et 1830, l'écrasement définitif des pirates barbaresques, il s'est écoulé plus d'un millénaire, ce qui montre qu'ils
>
> ne renoncent jamais.............................
>
> Et aujourd'hui, effectivement, ils reviennent en masse, par le biais "pacifique" d'une immigration de peuplement, qui exploite à fond les failles de nos lois, de nos principes démocratiques, et de nos avancées sociales...!
>
> Un jour ils seront assez nombreux pour prendre démocratiquement le pouvoir dans les
>
> villages, les banlieues, les villes, les régions, les pays d'Europe !
>
> Il ne faut pas croire ceux qui les décrivent comme "modérés" ! Car les exemples des "printemps arabes" qui se déroulent sous nos yeux en Tunisie, Lybie, Egypte, montrent,
>
> s'il en était besoin, que les "modérés" se font toujours évincer par les enragés ! Qui ne cherchent qu'une chose : appliquer la charia et transformer nos pays d'Europe en un "Dar al Islam", une terre d'islam.
>
> Il suffit de voir les exactions actuelles contre les chrétiens d'Afrique du Nord, d'Egypte, d'Indonésie, du Nigéria, etc., pour imaginer quel sera le sort réservé à nos familles, à nos peuples européens de souche judéo-chrétienne !
>
* Alors la question est simple : Allons-nous, au nom de nos principes, laisser disparaître notre civilisation bi-millénaire ? Allons-nous nous laisser asservir et humilier sans bouger ? Allons-nous continuer à donner le bâton pour nous faire battre ?

Il va être temps de brandir l'étendard de la reprise en main de nos territoires, de notre avenir, de notre destinée. De faire respecter nos lois, nos traditions, notre mode de vie, notre culture, notre histoire et notre civilisation !

Published by Militant - dans Politique
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 15:15

A diffuser au maximum. Il faut créer sur internet un réseau d'informations qui échappe au contrôle des politicastres et des autres médias pour clamer les vérités que l'on nous cache c'est en venant tous les jours heurter la falaise que la vague finit par l'effondrer. Alors participez au maximum en diffusant au maximum
> > > > >
A compter du 1er août le « Tiers Payant » ne sera plus accordé par les pharmacies aux personnes refusant les génériques et ce, même si le praticien a inscrit « non substituable »
Les personnes devront faire l'avance des médicaments et se faire ensuite rembourser, partiellement, par leur caisse
Ceci s'imposera à tous, y compris aux personnes prises en charge à 100%

SAUF... Aux bénéficiaires de l' A.M.E., c'est-à-dire en très, très grande majorité à des étrangers, en situation irrégulière sur le territoire français, n'ayant jamais cotisé un centime et qui viennent se faire soigner gratuitement en France, aux frais des contribuables français qui eux sont de moins en moins remboursés.
Après avoir bénéficié de la suppression des 35,00 EUR ANNUELS, de participation qui leur étaient demandés, ils ne sont pas concernés par cette directive des Caisses d'Assurance Maladie et peuvent donc refuser les génériques tout en n'ayant strictement RIEN A PAYER
Cette décision est un appel d'air qui ne manquera pas d'attirer encore plus de clandestins en France

Quand on sait ce que coûte l'A.M.E. au budget de l'Etat, il est temps de siffler la fin de la partie

Les médias de gauche n'en parlent pas, alors il faut le faire à leur place et donner le maximum de publicité à cette forfaiture

Si vous n'êtes pas révolté, passez ce message à la poubelle, mais si vous avez cotisé toute votre vie pour en arriver là .....faites tourner

JDD

Published by Militant - dans Politique
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 09:02
Un professeur d'économie dans un collège a annoncé qu'il n'avait jamais eu
un étudiant qui avait failli son cours, mais il s'est retrouvé à faillir
une classe entière récemment. La classe entière avait insisté pour dire que
le socialisme fonctionne et que, par conséquent, personne ne serait ni
pauvre ni riche. Un égaliseur extraordinaire.****
...

****

Alors, le professeur annonça : "D'ACCORD ! Nous allons tenter une petite
expérience en classe"… Je prendrai la moyenne de toutes vos notes. Vous
aurez alors tous la même note, personne ne faillira ni n'aura un A.... (En
remplaçant les dollars par des notes, on aura un résultat plus concret et
mieux compris par tous).****

****

Après le premier examen, les notes furent moyennées et tout le monde obtint
un B. ceux qui avaient étudié fort étaient déçus et ceux qui avaient étudié
peu étaient ravis. Lors du deuxième examen, ceux qui avaient étudié peu
étudièrent moins et ceux qui avaient étudié fort décidèrent de prendre la
route du peuple libre et étudièrent peu. ****

****

La moyenne du deuxième examen fut un D! Personne n'était content.

Lors du troisième examen, la moyenne fut un F. ****

****

Pendant les examens ultérieurs, les notes ne montèrent jamais, les
pointages de doigts commencèrent, les jugements dominaient les
conversations et tout le monde se sentait mal. Personne ne voulut étudier
pour le bénéfice de l'autre. ****

****

À la grande surprise de tout le monde, ils faillirent tous. C'est alors que
le professeur déclara que le socialisme était pour faillir ultimement, car
lorsque la récompense est grande, l'effort pour réussir est grand aussi.
Mais lorsque le gouvernement enlève toutes les récompenses, personne ne
fournira l'effort ni ne voudra réussir.****

****

Bonne journée à tous.
Published by Militant - dans Politique
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 13:54

Non Madame Bathot, Fesseheim ne va pas fermer de sitôt, même pour faire plaisir à vos amis et à François Hollande ! Même en montant l'opinion après un incident mineur d'entretien de la semaine dernière ! Ayez l'obligence et l'honnêté Madame la Ministre de nous expliquer votre plan stratégique de remplacement, son coût et surtout l'échéance...?

A ce jour la centrale de Fessenheim alimente au meilleur prix en énergie électrique plus de 2 millions de foyers, des milliers d'entreprises, les industries de la vallée du Rhin et garanti des centaines de milliers d'emplois, ce que le président Sarkozy défendait pendant sa campagne présidentielle ! Ces zones industrielles et commerciales se sont développées par ce qu'il y avait Fessenheim !

François Hollande et son gouvernement sont au pied du mur, face à une opinion plongeante des électeurs de tous bords, qui ont votés anti Sarkozy certes, mais pas vraiment socialiste ! En 3 mois, ils ont enfin compris l'erreur d'avoir donné le pouvoir à des promesses électorales non tenables et non gérables !

Vous aves 20 minutes ce soir pour essaayer de nous convaincre, dur l'apprentissage du métier de président quand on avait aucune expérience !

J.D. DELAIRE

Published by Militant - dans Politique
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 17:10

Mon compte Facebook Jacques Daniel DELAIRE est PIRATE et toutes les liens qui disent des conneries ne viennent pas de moi !

J'attend que Facebook bloque le malfaisant et me réunissi une nouvelle entrée ! A partager !

Jacques Daniel DELAIRE

Published by Militant - dans Politique
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 08:27

DIAGNOSTIC D’UN PSYCHOTHERAPEUTE ..... Francois Hollande > > A-t-il la capacité psychologique d’assumer ses nouvelles responsabilités ? > > Le 6 mai 2012, François Hollande est entré dans la période la plus dramatique de sa vie. > > Le stress de la promotion : > > Il s’agit d’une pathologie, plus ou moins légère, bien connue des psys. > > Lorsqu’un employé obtient une promotion, il subit un très fort stress. > > Surtout s’il ne se sent pas capable d’occuper son nouveau poste. > > Face à de nouvelles responsabilités, nous sommes partagés entre l’enthousiasme et l’inquiétude. > > Le stress de la promotion se manifeste par une euphorie, suivie d’une euphorie paradoxale, pour masquer le déni de réalité. > > Ensuite c’est la dépression larvée, masquée par l’activisme. > > Puis enfin, c’est la dépression, et parfois le burn-out (l’effondrement). > > François Hollande est victime du « principe de Peter » : il a atteint son niveau d’incompétence, depuis longtemps. > > Il occupe maintenant l’un des postes les plus difficiles du monde, sans aucune préparation. > > Car, de l’avis général de ses amis, Hollande est tout à fait incapable d’occuper la fonction de président de la république. Il est décrit comme paresseux, manipulateur, inactif, calculateur, trompeur, cynique, magouilleur, tricheur, menteur, et incapable de prendre une décision. Tous ces jugements sur lui sont tellement connus qu’il est inutile de les rappeler. (Martine Aubry, Ségolène Royal, Laurent Fabius, Arnaud Montebourg, Claude Allègre, Jean-Luc Mélenchon, Jean-Marie Bockel, etc). > > Non seulement parce qu’il n’a jamais été ministre ni secrétaire d’État, mais également parce que le choix de devenir président n’est pas le sien, mais celui de sa concubine Valérie Trierweiler. Pour plaire à sa belle, il s’est lancé dans un mécanisme qui l’a happé, et qui risque de le broyer. > > Hollande est fragile : > > Depuis le début de sa carrière politique, il n’a rien fait. Il s’en vantait même dans une vidéo célèbre. Hollande a toujours pratiqué un double langage. Il a protégé les innombrables corrompus du parti socialiste (voir sur ce même site : « J’aimerais bien être de gauche, mais… »). Cela est en contradiction avec la prétendue morale qu’il affiche. > > La honte qu’il éprouve au fond de lui-même, sera masquée par toutes sortes de magouilles destinées à museler la liberté d’expression. De même, le capital qu’il annonce posséder, largement sous-évalué, est en contradiction avec son mépris affiché des riches. Il est entouré de riches, de fraudeurs et d’exilés fiscaux, et même sa concubine est millionnaire. Cela provoque une schizophrénie, fréquente en politique. > > Le déni de réalité (quand il feint de voir qu’il n’y a pas de dérives racistes francophobes en France), et le mensonge permanent, peuvent être refoulés longtemps, jusqu’à l’explosion. Le risque de nouvelles émeutes raciales, comme en 2005, est réel. Par exemple, se prétendre proche du peuple, en mangeant dans des restaurants à 140 euros, peut certes satisfaire la nouvelle classe des élus, cupide et cynique. Mais le peuple déteste les hypocrites, les tartufes et les profiteurs. Le parti socialiste, distribuant des leçons de morale à tout le monde, sera confronté à ses contradictions. Il n’y a que 2 sortes de citoyens. Ceux qui se contentent des médias officiels et les internautes. Ces derniers, massivement informés, informeront toute la population, en quelques mois. > > En 2012, malgré la censure des médias officiels, tous les Français connaîtront l’histoire des jets privés, des drapeaux étrangers, etc… Il est fragilisé par la modification de son identité, en peu de temps. > > Il est, de très loin, le politicien le plus photographié avec des expressions ridicules. On trouve, sur Internet, de nombreuses photos de lui, où justement, il manque de sérieux. Il aurait pu faire carrière dans le comique (ce que je respecte infiniment), comme plusieurs de ses copains de lycée. > > Il faut bien savoir que lorsqu’une personne modifie en apparence son identité, sans démarche thérapeutique, cela ne dure pas. Quand il se regarde dans le miroir, quand il s’entend parler, il ne se reconnaît pas. Il va devoir affronter une grave crise d’identité, aux conséquences dramatiques. On ne se révèle pas à 57 ans. Bien sûr, en qualité de psychothérapeute, je sais bien qu’on peut changer à tout âge. Encore faut-il le vouloir. Or ce qu’a fait Hollande, c’est juste de changer d’emballage. L’affaire des jets privés, payés par des milliardaires et des Saoudiens, l’obligera à cacher sa culpabilité sous de fausses déclarations moralistes. Hollande est un « peut-être ben que oui peut-être ben que non », déguisé en bisounours. > > On peut feindre beaucoup de choses. Mais on ne peut feindre de savoir décider. > > Étapes de son évolution psychologique : > > - L’euphorie (de mai 2012 à juillet 2012) : > > L’ivresse de la victoire. > > Plaisir sadique, dissimulé, d’avoir triomphé de son ancienne concubine, Ségolène Royal. > > Intense satisfaction d’avoir pris le dessus sur toute la direction du parti socialiste, qui le méprise. Joie enfantine d’avoir séduit sa concubine, Valérie Trierweiler, qui a cru en lui, et qui l’a poussé. > > - La dépression larvée, masquée par une euphorie paradoxale (été 2012) : > > Les incohérences, les manquements, les abandons, et les trahisons, qui ont commencé dès le 6 mai 2012, deviendront de plus en plus visibles. Il mettra cela sur le compte d’une très longue campagne, trouvant normal d’être « fatigué ». Sa dépression sera masquée par les plaisirs réservés au président de la république : réception des corps constitués, réception des ambassadeurs, repos dans les résidences présidentielles, etc. > > Il satisfera à la vanité humaine des courbettes, des réceptions officielles, d’un train de vie luxueux, des honneurs, des fanfares républicaines, et des tapis rouges. Mais cela le lassera vite, car ce n’est pas dans sa nature. > > La rigueur des protocoles, et la pesanteur des déclarations officielles dans les réunions internationales, l’useront en moins d’un an. > > - La dépression larvée sera ensuite masquée par la fuite en avant dans l’activisme (à partir de septembre 2012) : Son principal problème ne sera pas la dette. Il accusera le bilan de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, ainsi que les contraintes européennes. Son principal problème sera son élection : il a été élu à la faveur d’une inquiétante dérive raciale. 93 % des musulmans ont voté pour lui. Les départements d’outre-mer ont largement voté pour lui. > > Le soir de son élection, il a fait son discours devant des drapeaux étrangers. > > Il est, d’ores et déjà, sous la menace des délinquants, qui le voient comme plus favorables à leurs actes antisociaux. > > Il est prisonnier de la classe sociale des élus, aux avantages indécents. > > Il est prisonnier de l’immobilisme conservateur, notamment celui des permanents syndicaux, héritage de 1945, une petite minorité qui a la capacité de bloquer plusieurs secteurs publics, et d’organiser des manifestations de rue. > > Il en sortira par la fuite en avant dans l’illusion : il intensifiera la langue de bois, les discours contre la finance, la haine contre les patriotes, et le discours des associations à l’antiracisme très sélectif. Là encore, ce déni de réalité sera contredit par les faits en quelques mois. > > Hollande est clivant : > > Hollande a la réputation d’être un modéré, qui s’efforce d’être un conciliateur. > > En réalité, il est extrêmement clivant. > > Il diabolise ses adversaires, et dresse les minorités ethniques contre la majorité de la population. > > Il est aussi clivant sur le plan économique : hostile aux entrepreneurs, hostile aux dirigeants d’entreprises (sauf les mondialistes qui le soutiennent). > > Il est clivant sur le plan politique : droit de vote aux immigrés, légalisation des immigrés clandestins, refus de voter les lois anti-burkas… > > Il est clivant sur le plan sociétal : mariage homosexuel, avortement généralisé, discours flous sur la drogue, reniement de la laïcité… > > Il est clivant sur le plan social : syndicats contre usagers, magistrats contre victimes, préférence étrangère… > > Non seulement il n’a aucune réserve d’opinions favorables dans la population, mais le très faible pourcentage de gens qui le soutiennent, sans illusions, s’effritera très rapidement. > > Hollande sera confronté à un choix : > > Le plus probable, c’est de satisfaire l’extrême gauche (15 % des voix), comme l’a fait avant lui Mitterrand, en creusant massivement la dette. > > C’est parce qu’il n’a satisfait aucune des attentes des électeurs du Front National, que Nicolas Sarkozy a été battu. Pourtant, Sarkozy a fait plus de réformes, en 5 ans, que Mitterrand et Chirac en 24 ans. > > Mais comme Hollande aura peu de marge de manœuvre, il se contentera de mesures cosmétiques et sociétales. > > Cela occupera le débat public, avec le gros inconvénient de masquer les vrais problèmes, notamment l’immigration, le racisme francophobe, la dette, la délinquance, la destruction du tissu social, et l’angoisse identitaire vécue par de très nombreux compatriotes. Le plus surprenant serait de réduire l’influence du Front National, en expulsant les clandestins, en organisant une chasse impitoyable aux trafiquants d’êtres humains, en luttant contre la délinquance. > > Mais c’est très improbable, car les dirigeants du parti socialiste sont immigrationnistes, et plusieurs sont membres du club Le Siècle, et du Grand Orient de France. > > Pour échapper aux contraintes psychologiques intérieures, Hollande choisira la fuite en avant. > > Il pratiquera la chasse aux sorcières, contre les journalistes, les patriotes, les dirigeants d’entreprises publiques, les hauts fonctionnaires. > > Sa concubine a déjà donné le ton, en faisant licencier un journaliste de RTL. > > Il devra affronter une double opposition résolue : > > D’un côté, l’UMP, le FN, et DLR. > > De l’autre, le FDG et les autres trotskistes. > > Le but du FDG est de canaliser les mécontents, de servir d’exutoire, de faire croire aux gauchistes qu’existe encore une gauche en France. Puis, en diabolisant leur adversaire, de les faire voter pour les tenants du système, à savoir les mondialistes et les milliardaires du parti socialiste. > > Tous ces opposants, à des degrés divers, le maintiendront sous une surveillance constante. > > Cela générera de très nombreuses frustrations, qui s’exprimeront dans les élections, ou dans la rue. > > La solitude de François Hollande : > > On est passé d’un président pressé (Sarkozy) à un président stressé. > > Une des choses les plus stressantes du monde est de prendre des décisions. > > Surtout des décisions graves, dans des réunions internationales. > > Beaucoup de décisions seront très graves, concernant l’immigration, la délinquance, la dette, le chômage, le terrorisme, les engagements militaires, les traités internationaux, et la force de frappe. > > Il ne pourra pas toujours se défausser sur son entourage. > > Il ne pourra utiliser un langage vague, selon son habitude, pour ne déplaire à personne. > > Il sera seul, face à lui-même. > > Fera-t-il face ? Non. > > Aucun état de grâce bien sûr, mais un baptême du feu intense, et des responsabilités auxquelles il n’est pas préparé. > > Est-il armé pour affronter des lynchages publics permanents, comme en ont connu Chirac, Le Pen (père et fille), et Nicolas Sarkozy ? Non. > > D’autant qu’il devra s’appuyer sur d’autres membres du parti socialiste, pour le conseiller lors de ses prises de décision. Il y aura, aussi bien au gouvernement qu’à l’intérieur du parti socialiste, de violentes guerres intestines, pour manipuler le leader incompétent. > > Certains d’ailleurs ont déjà fait allégeance à sa concubine, qui prend des décisions en toute illégitimité… > > Aujourd’hui entouré de courtisans, de rapaces, d’hypocrites, soutenu par une minorité des électeurs, naïfs ou roublards, il n’y a qu’une réalité : François Hollande est seul. Et ce n’est pas Valérie Trierweiler qui pourra y changer quoi que ce soit. Pas un instant, je ne crois qu’Hollande sera apte à trouver en lui une force supérieure, comme l’ont fait tant de grands leaders sur terre. > > Il a tellement fermé les yeux sur la corruption, les viols, les détournements de fonds, et les mensonges de ses amis politiques, que la réalité se chargera de les lui ouvrir. Et ce qu’il verra devant lui l’effraiera chaque jour davantage. > > Il court même le risque d’exploser en vol, et d’adopter de plus en plus un comportement incohérent. > > Il est le président le plus mal élu, ayant le moins d’expérience, ayant le moins de capacités psychologiques, le plus rejeté dès le soir même de son élection, de toute la Ve République. > > Alors, je peux bien lui souhaiter « bonne chance », par politesse. > > Mais ce dont nous avons vraiment besoin aujourd’hui, c’est de trouver notre force intérieure, de chercher de nouvelles > > issues, pour mettre un terme au déclin entamé depuis tant d’années. > > Tenter, par tous les moyens, de limiter les dégâts que ses trop grandes responsabilités l’obligeront à improviser. > > Préparer l’après Hollande est, dès maintenant, la seule manière de garder l’espoir, et de se tourner vers l’avenir.

Published by Militant - dans Politique
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 12:28


Non au mariage gay et à la reconnaissance juridique de l' homoparentalité



Le langage

L'habitude a été prise, depuis une douzaine d’années, d’utiliser les termes d’homosexualité ou d’hétérosexualité, au point que personne ne parle plus d'orientation sexuelle normale ou d'orientation sexuelle déviante. Certains sympathisants de la cause homosexuelle refusent même l’emploi du terme « normal » quand il s’applique à la sexualité. Ils ne tolèrent pas que l’on puisse ainsi porter un jugement de valeur sur les orientations sexuelles ni, par conséquent, réfléchir sur le mariage gay et l’homoparentalité.

De plus on ne peut donner un même nom, en l'occurrence "couple" à l'union homosexuelle et à l'union hétérosexuelle. L'union d'un homme et d'une femme est différente de l'union entre deux hommes ou entre deux femmes, à moins de considérer que l'homme est identique à la femme. Il n'y a pas égalité entre un comportement sexuel normal et un comportement déviant. Il n'est donc pas donc discriminatoire de donner à ces deux types d'union un nom différent, "couple", comme on l'utilise depuis toujours pour les unions hétérosexuelles et "paire" pour les unions homosexuelles, même si cela doit faire pousser des cris de vierges effarouchées à certains membres du lobby gay.
Malgré ces cris on ne peut que constater que si le couple et la paire unissent chacun deux êtres l'une des unions refuse l'altérité sexuelle alors que l'autre se fonde sur la complémentarités des sexes. Ces unions n'ont qu'un point commun , le chiffre deux, ce qui n'est pas suffisant pour qu'on les confonde et qu'on leur donne un même statut juridique, par exemple le mariage.


La loi et le mariage

Le mariage n’a pas été créé pour permettre au législateur de remettre en cause la liberté individuelle en se préoccupant de sexualité récréative, homo ou hétéro, ni pour s’occuper d’amour. Le maire n’a d’ailleurs pas à demander aux futurs époux s’ils s’aiment ou non. Il ne leur demande pas non plus leur orientation sexuelle, cette dernière, quelle qu'elle soit, ne confère aucun droit.
A la base de la vie, se trouve la différenciation sexuelle. Aucune autre relation ne contribue au bien commun autant que l'union entre un homme et une femme. Avec l'institution du mariage la loi tient compte d' une réalité : L'homosexualité est le rejet de l'altérité sexuelle alors que l'hétérosexualité fait vivre la complémentarité sexuelle. C'est pourquoi la loi , par le mariage, consacre l' alliance d’un homme et d’une femme.

Le mariage ne crée pas une injustice envers les personnes qui sont incapables d’établir une relation complète avec le sexe opposé. Il n'y a pas égalité biologique entre un comportement hétérosexuel et un comportement homosexuel. Malgré le chantage à l'homophobie , le législateur n’a pas à modifier le mariage, d’autant plus qu’ avec le mariage, le plus souvent, un tiers est concerné : l’enfant .


L’enfant

Le législateur, par le mariage, propose un cadre au couple afin de l’aider à se stabiliser et protéger ainsi l’enfant né ou à naître.

S’il est exact que des homosexuels peuvent avoir la charge d’enfants, la demande de reconnaissance juridique de l’homoparentalité comme une forme de paternité apparaît inintelligible, l'enfant ayant un état civil et donc un régime juridique clair. S’agissant d’homosexuels cette reconnaissance juridique de la vie à deux n’offre pas plus de pertinence qu’une reconnaissance juridique de la vie à trois, quatre ou cinq. Si l’on autorise l’adoption d’un enfant par deux hommes ou deux femmes, on ne voit pas pourquoi l’on refuserait un cadre juridique à 2 hommes et 3 femmes qui souhaiteraient élever un enfant ensemble : ce serait la destruction volontaire de la cellule familiale sur laquelle repose en grande partie le pacte social des sociétés durables.

Une fraction du lobby homosexuel souhaiterait assimiler le couple avec enfant et une paire d ' homosexuels élevant un enfant. En effet l’apparence de ces derniers se rapproche de celle du couple normal. Les demandes d’accès au mariage et à l’adoption peuvent de ce fait apparaître comme destinée à faire oublier le caractère spécifique de l’homosexualité. L’enfant deviendrait alors un moyen mis au service d’une cause qui n’est pas la sienne. Cette instrumentalisation de l'enfant au profit des parents adoptifs pose un vrai problème d'éthique.

De même les maltraitances d' enfants doivent être sanctionnées si des parents sont indignes. Les enfants placés dans une famille d’adoption doivent y retrouver le père et la mère qui leur manquent. On ne doit pas utiliser le malheur de ces enfants afin de démontrer qu’ils seraient mieux dans une famille de deux hommes ou deux femmes que dans leur famille d’origine et les transformer ainsi en propagandiste obligés de l’homoparentalité. Quant à l’adoption par un célibataire elle existe de manière traditionnelle pour que des enfants puissent être adoptés par leur oncle, leur tante, ou un autre membre célibataire de sa propre famille. Le principe en a été depuis dévoyé. C’est au législateur de prendre les dispositions pour que soit respecté l’esprit initial de ces formes d’adoption.


Non au mariage pour les gays

Avec le mariage la société reconnaît juridiquement l’union d’un homme et d’une femme car cette union est vitale pour assurer son avenir.
La loi n’a pas à entériner toutes les situations de fait découlant du comportement de tel ou tel individu sauf à créer une règle par individu et par situation ce qui entraînerait la disparition de la notion même de droit.
L’homosexualité a toujours existé. Elle est admise comme une liberté individuelle. Ce comportement n’a cependant pas vocation à être à l’origine d’une modification de la législation sur le mariage.

J.T

Published by Militant - dans Politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Militant
  • Le blog de  Militant
  • : Echanges libres sur la politique et l'économie d'un franchouillard de droite politiquement parfois incorrect !
  • Contact

Profil

  • Militant
  •  Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !
  • Délégué Fédération Professionnelle Commerce et Industrie UMP 31. Délégué régional Midi-Pyrénées à l'Union de la France Forte.Gaulliste/Sarkozyste. Ma famillie, la patrie,l'humanisme, c'est ma vie !

Texte Libre

Recherche

Catégories